Achillée

Achillea millefolium (Astéracées) est aussi appelé Achillée millefeuille, herbe aux dindons, Herbe à dindes ou à la dinde, Herbe militaire, Millefeuille, Herbe aux charpentiers ou Herbe à la coupure.
Naturalisée en Amérique du Nord, on la trouve facilement dans les milieux ouverts et bien drainés (champs, bord des chemins, jardins, terrains vagues).
La légende raconte que le héros grec Achille, dont le talon avait été transpercé par la flèche de Pâris pendant le siège de Troie, fut soigné grâce à de l’achillée. Une autre version prétend qu’Achille s'en servit pour soigner les plaies qu'il avait infligées à Télèphe, un défenseur de Troie. En Chine, on utilise les tiges pour fabriquer des bâtonnets qui servent à interroger le Yi King.
On utilise les parties aériennes, qui sont antibiotiques, antifongiques, anti-inflammatoires, antipyrétiques, astringentes, cholagogues, cholérétiques, cicatrisantes, digestives, diurétiques, emménagogues, hémostatiques, progestatives, spasmolytiques, sudorifiques et toniques.
Parmi les principes actifs de l’achillée, on trouve :
  • L’azulène et le chamazulène, des hydrocarbures mono et sesquiterpéniques que l’on retrouve dans l’huile essentielle et auxquels on attribue les propriétés anti-inflammatoires de l’achillée.
  • L’achilléine, un alcaloïde auquel on attribue l’effet hémostatique.
  • Des flavonoïdes auxquels on attribue l’activité antispasmodique.
    Contre la dyspepsie (spasmes gastriques et intestinaux), les flatulences, l'insuffisance biliaire, les jambes lourdes, les suites de phlébite, les hémorroïdes, les varices, la fièvre, l'asthénie générale, les règles douloureuses, l'aménorrhée, l'oligurie et la goutte.
    • Plante séchée à raison de 2 à 4 g, 3 fois par jour.
    • Suc à raison de 5 ml, 3 fois par jour.
    • Infusion de 2 à 4 g de parties aériennes dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour, entre les repas.
    • Vin d’achillée (1:25, 1 mois) à raison de 10 ml avant ou après les repas.
    • Teinture (1:5 éthanol à 45 %) à raison de 5 ml, 3 fois par jour, entre les repas.
    • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 2 à 4 ml, 3 fois par jour, entre les repas.
      Contre les ecchymoses, les plaies (ulcère des jambes, crevasses des seins, fissure anale), les hémorragies et l'inflammation de la peau.
      • Compresse avec une infusion ou une décoction (3 minutes) de 30 g de parties aériennes par litre d’eau, plusieurs fois par jour.
      • Huile essentielle à raison de quelques gouttes diluées dans un peu d'huile végétale appliquées plusieurs fois par jour; ne pas utiliser sur des plaies ouvertes.
        Contre les règles douloureuses.
        • Bain de siège avec l’infusion pendant 10 à 20 minutes.
        L’achillée est contre-indiquée aux enfants et aux femmes enceintes. Elle peut provoquer des réactions allergiques cutanées chez les personnes sensibles aux plantes de la famille des astéracées.