Tussilage

Tussilago farfara (Astéracées) est aussi appelée Pas-de-cheval, Taconnet, Fils avant le père ou Pas d'âne.
Le tussilage est une plante vivace originaire d’Eurasie et naturalisée en Amérique du Nord. Commune au Québec, elle pousse dans les endroits ouverts (terrains vagues, friches, bord des chemins, jardins) et plutôt humides. Il est une des premières plantes à fleurir au printemps. La fleur jaune doré s’épanouit à l’extrémité d’une tige écailleuse d’une quinzaine de centimètres ; les feuilles n’apparaissent qu’après la floraison.
On utilise les feuilles et les fleurs, qui sont adoucissantes, anti-inflammatoires, antitussives et astringentes.
Parmi les principes actifs du tussilage, on trouve :
  • Des acides phénoliques: l’acide caféïque, l’acide férulique, l’acide gallique et l’acide tanique.
  • Des alcaloïdes pyrrolizidiniques : la senkirkine (0,015 %), la sénécionine et la tussilagine.
  • La tussilagone à laquelle on attribue un effet stimulateur sur la respiration (elle augmente la ventilation).
  • Des mucilages (7 à 8 %).
  • L’inuline.
  • Des flavonoïdes parmi lesquels le kaempférol et la quercétine.
  • Des tanins (17 %).
Contre la congestion et l'inflammation des voies respiratoires (bronchite, laryngite, trachéite), la toux, l'enrouement, l'emphysème, l'asthme, les colites, le mal d’estomac, la diarrhée et l'anémie.
  • Infusion de 0,5 à 2 g de feuilles et de fleurs séchées dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Teinture (1:5 éthanol à 45 %) de fleurs au printemps ou de feuilles en été à raison de 2 à 8 ml, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 0,6 à 2 ml, 3 fois par jour.
  • Sirop (100 %) obtenu à partir d’une décoction de 25 g de fleurs de tussilage, 12 g de racine de guimauve, 25 g de pousses de sapin, 25 g de lierre terrestre, 12 g de réglisse dans un litre d'eau; prendre 10 ml, 2 à 3 fois par jour.
  • Sirop (100%) obtenu à partir d’une infusion (12 heures) de 25 g de tussilage, 12 g d'hysope, 12 g de plantain, 12 g de mauve et 7 g de coquelicot dans un litre d’eau; prendre de 40 à 60 ml par jour.
Contre les abcès, les kystes, les plaies infectées et les brûlures.
  • Cataplasme de feuilles, 3 fois par jour.
  • Lotion avec une infusion de 50 g par litre d’eau.
Le tussilage contient des alcaloïdes pyrrolizidiniques qui sont toxiques pour le foie. La concentration en alcaloïdes, qui est plus forte dans les boutons de fleur, diminue avec le séchage de la plante. Son usage ne doit pas se prolonger au-delà de quatre semaines consécutives. Les femmes enceintes, celles qui allaitent et les personnes souffrant d’une maladie du foie ne doivent pas l’utiliser. Par ailleurs, les feuilles sont couvertes de poils qui peuvent irriter les voies digestives et qui obligent à filtrer les infusions et les décoctions.