Primevère

Primula officinalis (Primulacées) est aussi appelée Primevère officinale, Coucou, Brérelle, Coqueluchon, Herbe de Saint-Paul, Herbe de Saint-Pierre, Herbe à la paralysie, Printanière, Primevère vraie, Primevère de printemps ou Primerolle. Primula eliator, la primevère des bois ou Primevère élevée, a des propriétés similaires.
Originaire d'Eurasie et naturalisée en Amérique du Nord, la primevère est une fleur printanière qui pousse dans les prairies à sol calcaire, sur le bord des chemins et des routes. Elle est rare au Québec.
On utilise la fleur qui est anti-inflammatoire, antispasmodique et calmante, ainsi que la racine qui est anticoagulante, expectorante et mucolytique. Les feuilles ont des propriétés similaires à la racine.
Parmi les principes actifs de la primevère, on trouve:
  • Des saponines (3 à 10% de la racine) ayant pour aglycones: la primulagénine (P. eliator), l'anagalligénine (P. veris) et la privérogénine (P. veris), auxquels on attribue l'activité expectorante et mucolytique.
  • Des saponines dans les sépales (2 %) de structure indéterminée.
  • Des glycosides phénoliques dans la fleur: la primvéroside et la primulavéroside.
  • Des flavonoïdes dans la racine: l'apigénine, la gossypétine, l'isorhamnétine, la kaempférol, auxquels on attribue les effets anti-inflammatoires.
  • Des polysaccharides (environ 6 à 7 % des fleurs).
  • Des tanins dans la fleur : des proanthocyanidines, des épicatéchines et des galloépicatéchines.
Contre les spasmes gastro-intestinaux, les ballonnements, la constipation, les maux de tête, les vertiges, l'insomnie, l'anxiété, le stress, la sécheresse de la bouche, la toux (bronchite, coqueluche) et l'asthme.
  • Infusion de 1 à 2 g de fleur dans 150 ml d'eau, à raison de 3 tasses par jour.
  • Infusion de 0,2 à 0,5 g de racine dans 150 ml d'eau, à raison de 3 tasses par jour.
  • Extrait liquide de fleurs (1:1 éthanol à 25 %), à raison de 1 à 2 ml, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide de racine (1:1-2,5 éthanol à 70 %) à raison de 0,5 à 1 ml, 3 fois par jour.
  • Extrait sec de racine (3,5:1 éthanol à 50 %) à raison de 0.1 à 0,2 g, 3 fois par jour.
  • Teinture de racine (1:5 éthanol à 70 %) à raison de 0,5 à 1 ml, 3 fois par jour.
Contre les contusions, les douleurs rhumatismales et les enflures.
  • Huile de primevère en massage.
  • Compresse avec une décoction (5 minutes) de 100 g de racine pour 1 litre d'eau.
La primevère est contre-indiquée en cas de grossesse, d'allergie à l'aspirine, de gastrite et d'ulcère gastroduodénal. Elle peut provoquer des réactions allergiques et, à fortes doses, des vomissements et des diarrhées.




DSCN4061