Actée à grappes noires

Actaea racemosa (Renonculacées) est aussi appelée Actée à grappes ou Racine de squaw.
L’actée à grappes noires est une plante des sous-bois d’Amérique du Nord, qui ne doit pas être confondue avec le Caulophylle faux-pigamon ou d’autres espèces d’actée toxiques.
On utilise le rhizome qui est emménagogue et oestrogénique.
Parmi les principes actifs de l’actée, on trouve :
  • Un mélange complexe de triterpènes dont la déoxyactéine, qui sert de marqueur dans les extraits commerciaux. 
  • L’acide caféique, l’acide fukinolique et les acides cimifugiques A, B, E et F auxquels on attribue des effets anti-inflammatoires et analgésiques. 
  • La formononétine, un isoflavonoïde qui serait responsable de l’activité œstrogénique; son identification est toutefois controversée.
    Contre la dysménorrhée (douleurs menstruelles), les manifestations de la ménopause, les bouffées de chaleur, les rhumatismes, la sciatique, les acouphènes, la congestion des voies respiratoires, la toux et la coqueluche.
    • Rhizome séché à raison de 40 à 200 mg par jour. 
    • Décoction (10 minutes) de 0,4 g de rhizome par litre d’eau ; prendre 150 ml par jour. 
    • Teinture (1:10 éthanol à 40-60 %) à raison de 0,4 à 4 ml par jour. 
    • Extrait liquide (1:1 éthanol à 40-60 %) à raison de 0,04 à 1 ml par jour. 
    • Extrait normalisé à raison de 1 à 2 mg de déoxyactéine, 2 fois par jour.
    L’actée peut causer des malaises gastro-intestinaux. Elle ne doit être utilisée ni pendant la grossesse, ni en période d’allaitement. Il est recommandé de ne pas prolonger le traitement au-delà de six mois.