À propos

À PROPOS DE MOI:

Né à Tours dans le centre-ouest de la France, je vis aujourd'hui en banlieue de Montréal, à la frontière entre la ville et la campagne. Après des études en biologie, une spécialisation en physiologie et un doctorat en pharmacologie, j'ai peu à peu délaissé le laboratoire pour me consacrer à la communication scientifique.

Ce carnet s'inscrit dans la continuité de mes activités, mais il est probablement l'expression la plus fidèle de ce qui m'anime: une curiosité insatiable, un profond respect pour toutes les formes de vie et la volonté de montrer la beauté et la du vivant.

À PROPOS DES DONS:

Depuis le début de l'année 2021, la possibilité de faire un don ponctuel par l'entremise de PayPal ou d'une carte de crédit a été ajoutée dans la colonne de droite. La formule est à l'essai et sa forme actuelle n'est probablement pas définitive.

Voici les raisons de cette incongruité:
Jusqu'à récemment, entretenir ce blog était peu coûteux. Il me suffisait d'un vieil ordinateur équipé de Linux Ubuntu, d'un appareil photo bon marché (le Nikon Coolpix P530), d'une connexion internet chez un fournisseur efficace et pratiquant des prix très compétitifs (EBOX), et d'un hébergeur gratuit comme Google, qui m'offrait de plus un énorme espace de stockage pour mes photos.

Les choses évoluant, je dois aujourd'hui payer l'enregistrement de mon nom de domaine (carnetnaturaliste.ca) et au mois de juin 2021, Google changera sa politique d'hébergement des photos. Par ailleurs, entretenir un blog prend énormément de temps en retouche des photos, en recherche de documentation, en rédaction et en bidouillages du code html pour parvenir à une présentation qui me convient. Ce temps, je ne peux pas toujours me le permettre, car il faut bien que je contribue un peu à remplir le pannier d'épicerie. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle mes publications sont aussi irrégulières.

Par conséquent, sans vouloir nécessairement faire de l'argent avec ce blog, j'aimerais au moins ne pas en perdre. Comme je n'avais pas envie de voir des publicités pour des produits ou des activités qui ne sont pas en accord avec l'esprit environnementaliste du blog, la meilleure façon de rémunérer le travail était selon moi de demander aux lecteurs de participer librement.


Jean-François Noulin
le 19 avril 2011, mis à jour le 1er mars 2021