Thym

Thymus vulgaris (Lamiacées) est appelée Thym commun ou Thym cultivé. Thymus zygis appelée Thym espagnol et Thymus serpyllum appelée Thym serpolet ou serpolet à feuilles étroites ont les mêmes propriétés.
Le thym est un sous-arbrisseau originaire du sud de l’Europe, qui pousse dans les sols rocailleux et ensoleillés. On le cultive ailleurs comme plante aromatique et ornementale.
On utilise les feuilles et les fleurs, qui sont antibiotiques, antifongiques, antiparasitaires, antispasmodiques, antivirales, apéritives, astringentes, carminatives, digestives, expectorantes et vermifuges.
Parmi les principes actifs du thym, on trouve :
  • Une huile essentielle (1 à 2,5 %) dont les principaux constituants sont le thymol (35 à 55 %), le carvacrol (1 à 4 %), le β-myrcène (1 à 3 %), le γ-terpinène (5 à 10 %), le p-cymène (15 à 28 %), le linalol (4 à 6,5 %) et le terpinène-4-ol (0,2 à 2,5 %). La composition de l’huile essentielle varie selon les plantes que l’on divise en une dizaine de chémotypes.
  • Des flavonoïdes parmi lesquels le cirsilinéol, la thymonine et l’ériodictyol.
Contre la toux, la coqueluche, l'inflammation et l'infection des voies respiratoires (asthme, laryngite, bronchite, amygdalite, grippe, rhume), le manque d'appétit, les troubles gastro-intestinaux (dyspepsie, indigestion, gastrite, diarrhée, flatulences, colique, vers), la cystite, l'énurésie, l'asthénie et l'anémie.
  • Infusion de 1 à 4 g dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour; boire à jeun (vers intestinaux).
  • Décoction de 1 à 4 g de plante dans 150 ml d’eau, à raison de 10 ml toutes les 2 heures (toux).
  • Teinture (1:5-10 éthanol à 45 %) à raison de 2 à 6 ml, 1 à 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 0,6 à 4 ml, 3 fois par jour.
Contre la plaque dentaire, la stomatite, l'halitose, la laryngite, l'amygdalite, les blessures mineures, les ulcères, l'acné, la dermatite, les plaies infectées, les spasmes musculaires et les douleurs articulaires.
  • Rince-bouche ou gargarisme avec une infusion de 40 g par litre d’eau, 2 à 3 fois par jour.
  • Compresse avec une infusion de 12 g par litre d’eau ou avec 2 ml de teinture dilués dans 250 ml d'eau ou avec l'huile essentielle diluée à 1 ou 2 % dans l'huile végétale ou l'éthanol à 40-90 %.
  • Friction avec une huile de fleurs de thym (1:2 à froid, 4x3 jours).
Le thym peut provoquer des allergies. L'huile essentielle, toxique, ne doit jamais être ingérée et doit être diluée dans une huile ou l'éthanol avant d'être appliquée sur la peau. La plante ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes ou celles qui allaitent à des doses supérieures à celles de l’alimentation.