Pin blanc, Pinus strobus, Eastern White Pine

De Un jardin, un monde...
Avec son faisceau de cinq longues aiguilles (unique dans l'est de l'Amérique du Nord), ce conifère est facile à identifier, mais difficile à trouver. C'est que la marine royale, celle des anglais, se le réservait pour faire les mats de ses navires. Les arbres en ont beaucoup souffert; la flotte a disparu.

Aucun commentaire: