Un monstre dans la cabane

J'étais parti faire des photos d'un fraisier sauvage au fond du jardin quand, sur le chemin, j'ai jeté un oeil à la cabane d'oiseaux accroché au bouleau. Dolomedes tenebrosus était là, magnifique, prenant l'air sur le pas de sa porte.

Je ne sais pas si c'est son nom, ses poils, sa taille — c'est quand même la plus grosse araignée du Québec — ou son petit air renfrogné, mais je n'ai pas eu envie de la déranger. Elle est pourtant complétement inoffensive et n'inflige une morsure douloureuse que pour se défendre. 

2 commentaires:

  1. Christine Jolicoeur2024-05-28 09 h 52

    Assez terrifiante, je trouve! 😅 On croirait presque que c’est elle qui a grugé le bois!! 😉

    RépondreEffacer
  2. Bonjour Christine. Je me suis fait la même réflexion.

    RépondreEffacer