En vue de l'hiver

C'est bien beau de faire pousser, mais vient le moment de récolter et de faire sécher. Une pièce fermée, un cadre de bois recouvert d'une moustiquaire et un déshumidificateur réglé à 40 % d'hygrométrie font la job. Cet hiver, on se fera des tisanes de monardes écarlates, fistuleuses, d'hysope et de lavande. On se garde la sarriette et l'origan pour la cuisine.

Évidemment, on ne cueille pas tout; il faut bien en laisser aux butineurs et surtout aux colibris qui se préparent à migrer et qui apprécient particulièrement les fleurs tubuleuses des monardes...pour les mêmes raisons que nous.