Pauvres mouffettes !

Ce matin, au parc des îles de Boucherville, nous avons eu le plaisir d'observer deux jeunes mouffettes rayées (Mephitis mephitis) en train de jouer dans l'herbe. Deux jeunes, parce que la saison des amours est en février et en mars et que le reste du temps, la moufette est un animal plutôt solitaire. Les mouffettes naissent en mai, sont sevrées 7 semaines plus tard et sont en âge de se reproduire à 7 mois. 

Bien qu'on les accuse des pires maux - elles véhiculent la rage et vous arrosent d'un liquide pestilentiel si vous les approchez trop près - ce sont des animaux plutôt nonchalants qui feront semblant de ne pas vous avoir vu si vous croisez leur route.  Il faut vraiment le vouloir ou bien tomber sur une mouffette de mauvais poil pour se faire arroser. J'en ai poursuivi, j'en ai surpris devant ma porte en sortant de chez moi, j'en ai capturé accidentellement et relâché, et rien n'y a fait; je n'ai jamais suscité chez elles le moindre sentiment d'hostilité ou de rancune justifiant de m'asperger de leur parfum si redouté.