Un 8 octobre dans la campagne de Sainte-Apolline-de-Patton

Tandis que les grosses pluies d'hier cherchaient leur chemin vers l'océan, nous, nous avancions sans autre but que de profiter de l'instant; ce qui n'est pas si évident quand le vent ne dépasse pas 8°C. Heureusement, nous nous contentons de peu et la dentelle de pic maculé, les polypodes des Appalaches (en tout cas, cela y ressemble beaucoup) et le groupe de vingt dindons sauvages rencontrés sur notre chemin ont réussi à faire notre bonheur.