Un 15 avril à Longueuil

Entre deux tirages de joints (je ne fume pas, je rénove ma salle de bain), je vais faire un tour dans le jardin pour changer la poussière de plâtre qui remplit mes poumons par de l'air pur.

Au printemps, chaque nouvelle sortie de terre compte et le tour se fait presque à quatre pattes. Hier, j'ai eu l'agréable surprise de voir fleurir l'hépatique acutilobée qui habite le jardin depuis deux ou trois ans. Quant aux sanguinaires du Canada, elles ne tarderont plus. Elles se resèment d'année en année et commencent à former un vrai tapis. 

Et puis, il y a l'ail des bois qui commence à sortir. Contre tout espoir, il s'est encore contenté de produire deux pieds, comme les années précédentes. Peut-être l'année prochaine.

Aucun commentaire: