Tanaisie vulgaire

Tanacetum vulgare (Astéracées) est aussi appelée Tanaisie commune, Herbe aux vers, Herbe amère ou Barbotine.
La tanaisie est une plante herbacée originaire des régions tempérées d’Eurasie et naturalisée en Amérique du Nord. Elle pousse dans les lieux ouverts et ensoleillés tels que le bord des chemins, les terrains vagues et les prairies. La floraison se produit en été sous la forme de boutons jaune doré à l’extrémité de la tige.
On utilise les sommités fleuries, qui sont cholérétiques, emménagogues et vermifuges.
Parmi les principes actifs de la tanaisie, on trouve :
  • Des stéroïdes dont le principal est le β-sitostérol.
  • Des terpénes parmi lesquels l’α-amyrine, la β-amyrine, l’arméfoline, l’artémorine et la tanacétine.
  • Une huile essentielle (0,1 à 0,2 %) dont les principaux composants sont la thuyone (95 %), qui est toxique, et le camphre.
Contre les vers intestinaux et les rhumatismes.
  • Infusion de 1 à 2  g dans 150 ml d’eau, 2 à 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 1 à 2 ml, 3 fois par jour.
  • Vin de tanaisie (1:17, 8 jours) à raison de 30 ml, 2 fois par jour.
Contre les maladies fongiques.
  • Compresse avec une décoction de fleurs et de feuilles.
  • Cataplasme de feuilles et de fleurs bouillies.
La tanaisie peut être considérée comme une plante toxique en raison de sa teneur en thuyone. Elle ne doit pas être utilisée par voie interne sans supervision médicale. Les symptômes de l’intoxication se manifestent par des spasmes ou des convulsions, une accélération du pouls et de la respiration, de l’arythmie, de la confusion, des pertes de conscience et une dilatation des pupilles.