Parc de la Yamaska

Un 10 juin ensoleillé, les grives et les parulines chantaient dans le sous-bois du parc de la Yamaska, créé pour protéger les rives du réservoir qui alimente Granby en eau. Étant donné la surface du parc, la plage et le camping, les amateurs de sons de la nature et les misanthropes iront s'y promener en semaine.
Mis à part le chant fluté de la grive solitaire, on y entend le "tipié, tipié, tipié, tipié..." de la Paruline couronnée, une habitante exclusive et commune des sous-bois. Avec un peu de patience et si vos yeux sont sensibles au moindre mouvement, vous la trouverez le plus souvent au sol, patrouillant silencieusement son territoire à la recherche de nourriture. Elle ne le quitte pour une branche basse que pour signaler sa présence par un chant sonore.