Nymphéa


Les nénuphars sont en fleurs depuis quelques jours. J'aurais aimé qu'ils soient de l'espèce indigène et odorante (Nymphaea odorata), mais les fleurs sont trop loin du bord pour que je les sente et en couper une nuirait à l'harmonie de l'ensemble. 
Pour ceux qui s'intéressent aux usages des plantes, il ne semble pas que le Nymphéa odorant ait été utilisé pour soigner quoi que ce soit en Amérique du Nord. Par contre, Dans "A Field Guide to Edible Wild Plants of Eastern and Central North America"  de Lee Allen Perterson, on peut lire que les jeunes feuilles, les boutons de fleurs et les graines sont comestibles. Les feuilles et les boutons bouillis se "dégustent" avec un peu de beurre et les graines peuvent être soufflées façon pop-corn ou réduites en farine après séchage. N'hésitez pas à me faire signe si vous essayez et survivez à l'expérience.