Mont Saint-Hilaire

Le mont Saint-Hilaire est une des neuf collines montérégiennes (Québec) qui tracent un pointillé à travers la vallée du Saint-Laurent. Ces intrusions magmatiques mises en relief par l'érosion des sédiments qui les recouvraient sont le résultat du passage d'est en ouest de la plaque continentale nord-américaine au-dessus d'un point chaud.
Les points chauds sont des mouvements de convection du magma vers la croûte terrestre qui se produisent à certains endroits de la planète, un peu à la manière des bulles qui crèvent l'omelette quand on la cuit. Dans le cas des montérégiennes, c'était il y a longtemps, mais à Hawaï ils sont en plein dedans.
Hier, il était temps de renouer avec cette réserve de la biosphère de l'UNESCO. À une heure tardive où  la faune est essentiellement humaine, nous ne nous attendions pas beaucoup plus qu'à la fraîcheur du sous-bois.


Et pourtant, nous y avons entendu un viréo à gorge jaune en montant vers la falaise de Dieppe, vu des grenouilles vertes s'égosiller et trois tritons verts, des "lifers". En redescendant, un cerf de Virginie, seul, est venu nous saluer, l'esprit des lieux probablement.