Orchidées de la tourbière

Pour en finir avec la tourbière du parc national de Frontenac, nous avons pu y admirer trois espèces d'orchidées, dont une considérée comme très rare au Québec. 
D'abord, l'ingénieuse Calopogon tuberosus aussi appelée C. tuberosa ou C. pulchellus; c'est à y perdre son latin. Son "génie" réside dans le dispositif de pollinisation: les poils de la partie verticale du label, semblables à des étamines, attirent les insectes. En s'y frottant, ils déclenchent le redressement de la partie horizontale du label articulé qui leur colle les pollinies.   


La Pogonie langue-de-serpent (Pogonia ophioglossoides)


et la Plantanthère à gorge frangée (Platanthera blephariglottis, aussi appelée Habenaria blephariglottis), la plus rare des trois.


On peut aussi y trouver Listera australis (très rare) et Arethusa bulbosa (très rare).