Halte migratoire

Les vents du sud de la nuit du 15 au 16 n'ont pas apporté que de la douceur; les oiseaux en ont profité pour migrer. Dans le boisé du Tremblay, nous avons vu hier matin plusieurs espèces de parulines nouvellement arrivées. Mais la surprise était au retour: une bonne douzaine de bruants à couronne blanche et trois cardinaux à poitrine rose nous attendaient avec quelques autres au jardin. À quoi bon battre la campagne ?
Ils sont restés avec nous jusqu'au soir le temps d'un plein de carburant et nous ont quitté dans la nuit pour poursuivre leur voyage un peu plus au nord. Ce matin, il n'y avait plus que les résidents et notre colibri à gorge rubis - enfin - qui lui aussi a voyagé aux étoiles.