Foulque macroule, Fulica atra, Eurasian Coot

Dans un quartier résidentiel de La Haye (Hollande), un des canaux qui traversent la ville héberge sa part de foulques macroules. La ressemblance avec son congénère américain, le Foulque d'Amérique (Fulica americana),  est frappante. Seuls la taille plus imposante de la plaque frontale de l'espèce européenne et le trait foncé qui barre son bec permettent de les distinguer.
Le Foulque macroule est omniprésent sur les canaux des centres-villes de Hollande; il y niche même. Cet oiseau aquatique appartient comme les poules d'eau à la famille des rallidés.
Les foulques nagent très bien, même si leurs pattes ne sont pas palmées à la manière des anatidés. En effet - on le devine sur la vidéo - les palmures ne sont pas des membranes qui joignent les doigts comme chez les canards, mais plutôt des élargissements de part et d'autres de chaque phalange. 
D'où vient le nom de macroule ? Difficile à dire, mais macroule, ou macrole, est le terme utilisé autrefois pour désigner les macreuses. Est-ce la ressemblance avec le plumage de cet autre oiseau aquatique qui a valu son nom au foulque ?