Tournepierre à collier, Arenaria interpres, Ruddy Turnstone

Son nom vient de sa capacité à déplacer les petites pierres qui cachent les crustacés dont il se nourrit. On rencontre le Tournepierre à collier sur presque toutes les côtes de la planète. En migration, on peut même l'observer sur les rivages du Saint-Laurent. Celui-ci se trouvait sur une jetée du port de La Haye aux Pays-Bas.
Bien que son rang taxonomique le prive d'intelligence, il sait que la vague est un danger (acquis ou inné ?). Et tout en surveillant l'eau, il cherche sa nourriture. Il est aussi capable d'anticiper la vague. Il sait même adapter sa distance de fuite.
Summum de l'évolution, il y a 10 minutes (heure vidéo), je faisais exactement la même chose pour ne pas mouiller mes chaussures en cherchant des coquillages sur la plage.