Grande camomille

Tanacetum parthenium ou Chrysantemum parthenium (Astéracées) est aussi appelée Pyrèthre doré, Pyrèthre mousse ou Tanaisie parthénium.
La grande camomille est une plante vivace originaire d’Europe, qui a été introduite sur d’autres continents, notamment en Amérique du Nord. Odorante, elle se distingue des autres camomilles par ses nombreuses fleurs (capitules) groupées en corymbes et par ses feuilles divisées moins finement (5 à 12 lobes dentés).
On utilise les parties aériennes, qui sont anti-inflammatoires, antimigraineuses, antipyrétiques et antispamodiques.
Parmi les principes actifs de la grande camomille, on trouve :
  • Des lactones sesquiterpéniques : les germacranolides (dont 0,9 % de parthénolide), les guaianolides et les eudesmanolides.
  • Une huile essentielle (0,02 à 0,07 % des parties aériennes) contenant entre autres du camphre.
Contre la migraine, les vertiges, les acouphènes, l'arthrite, l’arthrose, les douleurs articulaires, la fièvre, les règles douloureuses, le mal d'estomac et le mal de dent.
  • Feuilles fraîches à raison de 2 à 3 par jour. Traditionnellement, on les mâche.
  • Feuilles séchées jusqu’à 0,20 g par jour.
  • Infusion de 2,5 g dans 150 ml d’eau, 2 fois par jour, 5 jours sur 7.
  • Extrait normalisé en parthénolide à raison de 125 à 250 mg par jour.
Contre les piqûres d'insectes.
  • Frotter les parties aériennes sur la peau.
Il est recommandé d'interrompre la consommation de temps à autre. La grande Camomille peut provoquer des ulcères dans la bouche quand elle est mâchée. La grande Camomille ne devrait pas être prise en même temps qu'un traitement anticoagulant, car elle a un effet antiplaquettaire qui peut s'ajouter à celui des médicaments. Elle peut provoquer aussi des allergies et elle est contre-indiquée aux femmes enceintes.

Mis à jour le 19 juin 2020